Un interrupteur differenciel : kesako ?

Une installation électrique est difficile à mettre en place. Que ce soit pour la création d’un nouveau système ou encore la rénovation d’un autre déjà existant, l’aide d’un électricien est toujours de mise. Et pour cause, plusieurs petits détails entrent en compte pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité des branchements. Parmi les essentiels à ne pas oublier, vous avez l’interrupteur differentiel. [Plus de détails ici]

Un matériel électrique que l’on peut facilement trouver en ligne

Plusieurs plateformes de vente de consommables électriques sont désormais disponibles en ligne. Ces dernières proposent aux particuliers diverses marques d’interrupteurs differentiels pour des prix modiques. Pour informations, les ménages ont plutôt tendance à pencher pour les produits de la société Hage ou Shneider. Connus pour leur robustesse et leur facilité d’utilisation, les articles de ces deux enseignes sont les incontournables quand il s’agit de se procurer des matériels électriques.

Plusieurs modèles sont présentés sur les rayons virtuels des magasins en ligne. Que vous ayez besoin d’un interrupteur differentiel de 40 A ou 60 ou encore 30 MA, les prestataires peuvent vous aider au moyennant une somme de 50 à 100 euros.

Une obligation selon la nouvelle norme en vigueur

Vous le savez, et les électriciens aussi d’ailleurs : les normes de sécurité en matière d’installation électrique varient fréquemment. C’est la raison pour laquelle il est obligatoire de faire des rénovations tous les ans. Quoi qu’il en soit, selon les dernières règles en vigueur, la norme NFC 15-100, il est obligatoire d’utiliser un interrupteur differentiel dans son système. Ce genre d’accessoire joue à peu près les mêmes rôles d’un disjoncteur différentiel. Le but est d’éviter les fuites de courant, ce qui peut être une aubaine pour les ménages. Désormais, sur tout le secteur géré par l’interrupteur en question, vous ne risquez plus une baisse inopinée de la tension. Mais attention, un interrupteur est moins performant qu’un disjoncteur. Il ne peut pas prévoir les cours-circuit.

Choisir son interrupteur différentiel en fonction de son installation

Vous devez placer votre interrupteur différentiel sur le tableau électrique. Et vous avez trois sortes sur le marché. Pour garantir son bon fonctionnement, il importe de choisir le matériel adéquat. Le type AC est parfait pour un système standard. Par contre, il n’est pas très utile pour les circuits spécialisés comme celui d’une cuisinière ou n’importe quel appareil électroménager de grande taille. Pour ces derniers, vous devez utiliser le produit A.
Si vous avez en tête de mettre en place un courant continu, un interrupteur B semble être de rigueur. Ce sont surtout ceux qui utilisent les éoliennes qui en font usage.

FacebookTwitterGoogle+Partager